SUBVENTION AUX CLUBS : HERVÉ PATRICK OPIANGAH RÉPOND A FRANCK NGUEMA

Le 29 janvier 2020, le ministre des Sports, Franck Nguema a exprimé sur sa page Facebook son « grand dépit » face aux « agitations démagogiques des dirigeants de l’Association des clubs professionnels de football », concernant le versement de la subvention due aux clubs.

Cette publication a provoqué la réaction du  président du CF Mounana, Hervé Patrick Opiangah qui, dans un droit de réponse publié ce 4 février 2020, a trouvé les propos du ministre des Sports « désobligeants et discourtois à l’égard des présidents, des fondateurs et dirigeants des clubs de football ».

Il a souligné que les présidents de clubs sont de respectables personnalités, de bonne volonté, qui investissent leurs ressources dans la création d’associations sportives pour encadrer, éduquer et former la jeunesse gabonaise dans le cadre du sport en général, et du football en particulier.

« Pour leurs sacrifices et leurs contributions essentielles et multiformes, les fondateurs et les présidents des clubs de football devraient avoir droit à autre chose qu’au mépris et à la condescendance du ministre des Sports chargé de la Vie associative », regrette Hervé Patrick Opiangah.

Certes, l’opinion gabonaise peut reconnaître que  le ministre des Sports Franck Nguema, a raison de dire que les clubs gabonais n’ont rien  apporté comme résultat sur le plan continental, malgré qu’ils ont été grassement subventionnés par l’Etat gabonais de 2012 à 2018, cela n’a pas plu à Hervé Patrick Opiangah qui, dans sa publication répond par une accusation.

Il sous-entend qu’une partie de l’argent versée par le sponsor officiel du championnat national de première division, Gabon Oil Company, auprès du ministère des Sports, a été détournée.

Le président-fondateur du CF Mounana explique avoir observé « des versatilités et des incohérences depuis des mois (les 40 millions par club de D1 sont prêts; non, ce ne sont plus 40, mais 38 millions qui vont être virés; non, en fin de compte, ce sont seulement 20 millions sur les 38; ces 20 millions seront virés avant le démarrage du championnat; puis le championnat démarre, mais aucune trace des 20 millions, alors que Gabon Oil Company assure et prouve avoir mis à disposition du ministère des Sports l’entièreté de la subvention annuelle, depuis quelques mois  », note le président-fondateur du CF Mounana.

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.