spot_img

Tabagisme: La lutte continue dans des écoles.

Dans sa phase “5”, la caravane inter-scolaire “touche pas au tabac” a posé ses valises au collège Bessieux de Libreville. Cette visite, qui s’inscrit dans le cadre de la sensibilisation, vise à prévenir les jeunes scolarisés sur les dangers à consommer cette drogue.

L’Organisation non-gouvernementale “SOS tabagisme” ne se lasse pas. Depuis plusieurs années, cette association sensibilise les jeunes de la capitale sur les dangers liés à la consommation du tabac. Une raison qui les conduits désormais dans des écoles pour rencontrer les jeunes scolarisés qui eux aussi, sont souvent sujet à ce fléau. 

“Les jeunes sont plus enclins au tabagisme. Ils ignorent les conséquences de cette drogue, composée de 5 000 substances nocives. Nous avons donc jugé utile de nous rendre sur ce lieu pour les conscientiser” explique le président de SOS TABAGISME, Anthony Mba Nkoghe qui poursuit en précisant que “le tabagisme, c’est la consommation abusive de tabac, mais également l’ensemble de troubles physiologiques et psychiques voir l’intoxication provoqués par cette consommation”. Pour lui se rapprocher des jeunes pour une sensibilisation au profit d’une prise de conscience, éviterait “les risques au niveau de quasiment tous les organes : effets cancérigènes au niveau de la bouche, de la langue, de la gorge, des poumons…Cardiovasculaires, infarstuce, astérité, AVC…” Ne disposant pas du levier de la situation, le président de cette ONG interpelle depuis 2018, le gouvernement sur “des mesures qui font leurs preuves ailleurs partout ailleurs” afin de dissuader cette jeunesse qui petit à petit se laisse entraîner vers ce danger qui emporte des vies entières.

Pierre Rolland

Pierre Rolland

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille