spot_img

CNI : « 500 000 spécimens restent à valider », Lambert Noel Matha

C’est ce qui ressort de l’audition mercredi 28 décembre 2022 du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, Lambert Noel Matha. Avec lui, les ministres des Relations avec les institutions constitutionnelles, Denise Mekam’ne Edzidzie –Taty, du Budget et des Comptes publics, Edith Ekiri Mounombi-Oyouomi, tous ont été auditionnés par la Cour constitutionnelle.

Points saillants de cette audition, le renouvellement du bureau du Centre gabonais des élections (CGE), la révision de la liste électorale et le processus d’établissement des Cartes nationales d’identité (CNI).

Sur ce dernier point, Lambert Noel Matha a confié que la délivrance des CNI est en bonne voie, tout en soulignant que la Direction générale de la documentation et de l’Immigration (DGDI), désormais en charge de l’établissement des cartes « dispose de 500 000 spécimens restant à valider. »

La Présidente de la Cour constitutionnelle, Marie-Madeleine Mborantsuo a cependant souligné la nécessité d’accélérer le processus avec un travail en synergie entre la DGDI, l’Agence Nationale des Infrastructures numériques et des Fréquences (ANINF) et le système « Identité biométrique officielle du Gabon (IBOGA), afin que les cartes soient disponibles  pour le mois de janvier prochain.

En outre elle inciter les membres du gouvernement à agir promptement afin que  le mois de janvier soit « le mois de l’effectivité et de la concrétisation et non plus celui des engagements et autres projections gouvernementales.

Alice ZANG

Alice Zang
Alice Zanghttps://medias241.com/
Journaliste et intervieweuse politique - société
Caistab
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille