spot_img

Gabon: Jim Allevinah heureux de revenir au Gabon


Convoqué par le sélectionneur du Gabon Daniel Cousin, Jim Allevinah le sociétaire du Puy, en National 2 (4e division française), est heureux de porter pour la première fois le maillot national.

 
L’ancien feu follet du SUA et du FC Marmande, dans les divisions assez inférieures en France, avait pris la décision de voler loin du nid lot-et-garonnais pour s’essayer à un autre niveau. Jim Allevinah a rejoint Le Puy en National 2, où il a signé deux années en contrat fédéral. 


Le Puy joue actuellement «les seconds rôles» du groupe B de National 2, sous l’influence notamment du Gabonais : «Nous sommes 2e au classement à trois points de Blois. Il reste neuf matches et on va tout faire pour terminer à la 1ère place et accéder ainsi au National», assure le milieu de terrain ponot dans un grand sourire. «Dès mon arrivée, j’ai été mis dans de très bonnes conditions de travail, entouré de joueurs qui ont connu le monde pro. J’ai dû me mettre au niveau avec l’appui du staff et de mes coéquipiers. Pour le moment, tout va bien».

Les performances de Jim Allevinah obtenus avec Le Puy ont attiré les convoitises de la sélection gabonaise. «Au départ, dit-il, je n’ai jamais eu de contact avec la sélection du Gabon. C’est mon agent qui m’a fait connaître auprès du sélectionneur, Daniel Cousin, qui s’est intéressé à moi. Il m’a appelé au téléphone puis m’a supervisé en matches. Et au final, il m’a convoqué».


Inespérée, cette sélection de Jim Allevinah met le concerné dans un bonheur sublime : «Je suis super-heureux et très fier. Je vais côtoyer de grands joueurs. Je ressens un peu d’appréhension quand même mais je vais rester moi-même. Je suis très très très heureux ! C’est une opportunité pour moi et je vais tout faire pour justifier cette confiance envers le coach», proclame-t-il.


Si c’est la première fois qu’il portera le maillot du Gabon, ce n’est pourtant pas la première fois qu’il est venu au pays de son père, Serge Allevinah : «Je suis venu plusieurs fois au Gabon avec mes parents, dans le cadre de vacances familiales en été. J’ai visité Libreville, Port-Gentil, l’intérieur du pays aussi ».


Et face au défi qui les attend, Jim le sait, les Panthères sont obligées de s’imposer. «Le Burundi est devant nous avec deux points d’avance. Si on gagne, on est qualifié pour la CAN 2019. Tout autre résultat envoie le Burundi et le Mali en Egypte», constat-il signifiant son envie de voir les Pyramides.

 

Classement :

Mali 11 pts,

Burundi 9 pts,

Gabon 7 pts,

Soudan du Sud 0 pt (tous les 5 matches joués)

PE

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille