GABON : PIERRE ASSOUMOU EYI ANCIEN COACH DES PANTHÈRES ACCUSÉ DE CENTAINES DE VIOLS SUR MINEURS

Patrick Assoumou Ayi, ancien entraîneur gabonais des moins de 17 ans et actuel directeur technique au sein de la ligue de football de l’estuaire fait l ‘objet de plusieurs accusations de viols sur des jeunes garçons parfois mineurs au moment des faits. Des centaines d’abus sexuels selon le journaliste français Romain Molina, selon ce dernier, les faits se seraient déroulés pendant près de 20 ans.

C’est le «  Guardian » un journal britannique qui a relevé l’affaire après avoir recueilli les témoignages de plusieurs présumés victimes de Patrick Assoumou Eyi alias «  Capello »
Le coach Capello est une figure dans la détection des jeunes talents du football gabonais. Il a dirigé plusieurs clubs et académie de football dont la très célèbre «  Academie Club LBV » de Yael Anvame et la sélection masculine des moins de 17 ans. C’est au sein de celles-ci que plusieurs anciens joueurs accusent le coach de les avoir régulièrement violé et prêté à d’autres dirigeants du football gabonais.

Des accusations graves qui n’auraient jamais été portées à l’attention des autorités judiciaires gabonaise par «  peur » selon le récit des victimes.Selon le  journaliste français Romain Molina, Patrick Assoumou Ayi allait voir des jeunes recrues en leur disant «  Je veux te drep » une invitation selon ce dernier à avoir des rapports sexuels, parfois obligatoires pour jouer en équipe nationale.

Plusieurs violences sexuelles se seraient déroulées dans la maison du coach, une maison qu’il aurait renommée «  le jardin d’Eden » et au sein de laquelle il leur insufflait  «  la présence d’esprit »

Certains témoignages rapportent que la masturbation et la fellation étaient un passage obligé pour être sélectionné en équipe nationale des moins de 17 ans.

En 2018, l’ancien international gabonais, Nzigou Shiva Star, avait fait des  révélations identiques dans une vidéo sans que cela n’émeuve les autorités judiciaires. Pourtant, Pierre Alain Mounguengui, déjà Président de la ligue avait annoncé l’ouverture d’une enquête dont les résultats sont toujours attendus trois ans plus tard. 

Pierre Alain Mounguengui a-t-il passé sous silence certaines révélations au sujet d’abus sexuels sur mineurs ? Dans tous les cas, voici une histoire qui fera grand bruit. Toujours en poste au sein de la ligue de football de l’estuaire, Patrick Assoumou Eyi ne fait l’objet d’aucune poursuite judiciaire et reste innocent de ces accusations.

Livraison
Urban FM