spot_img

Alain Claude Bilie-By-Nze récuse les propos de Guy Bertrand Mapangou

LIBREVILLE, GABON (medias241.com)-Dans le cadre d’une interview qu’il a donné, ce lundi 28 mai, sur les ondes de la radio Urban Fm, Alain Claude Bilie-By-Nze, actuel ministre des Sports et de la Culture, a répondu aux propos de son collègue de la Communication qui dans une récente sortie a fustigé les conditions de travail des agents du groupe Gabon Télévisions.

Invité à la même radio, Alain Claude Bilie-By-Nze, a récusé les propos de Guy Bertrand Mapangou faisant état des conditions de travail des agents de Radio Gabon et Gabon 1ère, «jugées exécrables».

«J’ai été assez surpris par la violence du propos. Celui-ci n’est pas acceptable lorsqu’on est collègue dans un même gouvernement» a-t-il indiqué.

Ancien Ministre de la Communication, Alain Claude Bilie-By-Nze, relève ainsi que l’attitude de l’actuel ministre de la Communication s’inscrit dans une longue liste «de rivalités politiques». Il en a profité pour se dédouaner de toutes responsabilités portant sur les conditions de travail des agents dudit groupe, affirmant que «le bâtiment de la Maison Georges Rawiri, a été livré avec des malfaçons, chacun le sait. Je me demande d’ailleurs s’il n’y avait pas dessus une forme d’obsolescence programmée».

Simple soupçons où faits avérés, la première guerre de chefs du gouvernement Issoze Ngondet III semble bien être déclarée. De quoi donner du blé à moudre aux opposants. D’autant plus que depuis son arrivée à la tête de ce département ministériel, Guy Bertrand Mapangou, s’est empressé à détricoter les mesures de son collègue, à l’instar de la réhabilitation des 26 agents réfractaires au casting et le refus de la mise sous tutelle de Kanal 7 par le groupe Gabon Télévisions.

Mais d’aucuns comme Dread Pol Mouketa,  Artiste MultiMedia juge plutôt satisfaisant le bilan du désormais ancien ministre de la Communication et de la Culture, Alain Claude Bilie By Nze, muté au Sport et au tourisme.

« Monsieur le Ministre d’Etat, je veux vous dire: « Merci AC », déclare-t-il dans une publication sur son compte facebook.

Puis il poursuit : «Merci pour le nouveau code de la communication et ses articles 167 portant financement des activités de la communication et 168 portant établissement de la redevance audiovisuelle et cinématographique, et aussi dans ce même code merci pour l’autorisation de tournage, le visa d’exploitation…

Merci pour le Quifilma permettant aux amateurs de montrer leurs œuvres…Merci pour les salles Olympia à venir. Merci pour les droits d’auteur désormais effectifs!

Merci pour la relance de la Fête des Culture et Gabon 9, pour la semaine des Afro-descendants…pour la saison festivalière; Merci pour Gabon 24, Gabon Culture, Radio Gabon Musique, (à venir)

Merci pour le statut de l’Artiste, le Haut Conseil des Sages et Traditions, Merci pour le projet de nouveau musée, et celui de l’école des métiers de la Communication.

Merci d’avoir payé bon an mal an, malgré une conjoncture difficile l’aide à la presse. Merci d’avoir fait bouger les lignes et secouer les zones de confort à Gabon TV et Radio Gabon et dans tout le secteur.

Merci pour l’hommage à Pierre Claver Zeng. Merci d’avoir  aidé la famille de MackJoss. Merci Mr Ministre d’Etat d’avoir mis vos pas sur les traces d’un autre grand ministre de la culture de notre pays: Émile Mbot… », Conclut-il.

Avec gabonmediatime.com

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille