spot_img

CEMAC : La zone centrale gagnerait en PIB


La Banque Africaine de Développement prévoit une hausse du Produit intérieur brut (PIB) de la Zone CEMAC. En tout cas, les prévisions de la BAD annonce une hausse d’un point en glissement annuel.

En cette année 2019, la Communauté économique et monétaire de l’Afrique Centrale qui comprend la République Centrafricaine, La République du Congo, La Guinée Equatoriale, Le Cameroun, Le Gabon et le Tchad, devrait connaître une augmentation de 3,6% contre 2,2% en 2018.

Une prévision qui montre l’optimisme de la Banque Africaine de Développement si la zone bénéficie de la croissance économique mondiale, de la hausse du prix du pétrole, des réformes macroéconomiques et des ressources naturelles. Cette prévision n’est cependant pas sans risque.

« La région devra aussi relever certains défis liés à la situation sécuritaire, à un possible retournement de conjoncture et une baisse des cours du pétrole, un besoin de diversification économique…pour toutes ces raisons, le PIB pourrait stagner à 3,5% en 2020 », souligne l’institution bancaire.

Toujours est il que la croissance en zone CEMAC devrait être plus élevée que celle du reste de la zone subsaharienne du continent où la Banque Mondiale (BM) annonce une croissance de 2,8% du PIB après avoir franchit le seuil des 3% durant les quatre dernières années.

Pierre Rolland

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille