spot_img

CULTURE : L’UDEG célèbre la poésie

Comme tous les 21 mars, l’Union des écrivains gabonais a célébré cette année encore, la journée internationale dédiée à la poésie. Une célébration à laquelle des élèves du collège Mabignat, des poètes et des slameurs ont activement pris part.

 C’était une journée marathon pour les membres de l’UDEG ce 21 mars. Tout a commencé au collège Paul Indjédjé Ngondjou de Libreville où l’écrivaine Viviane Nguema a présenté son nouveau livre, Exile et Nostalgie.

 En début d’après-midi, le collectif s’est rendu à Akébé-Ville pour célébrer avec les élèves club français du collège George Mabignat pour célébrer la journée de la poésie. « Après la présentation des ouvrages de Jean Aimé Mombo IKAPI et de Nanda la gaboma qui est au départ slammeuse, nous aurons des déclamations de poésie faite par les élèves et la journée se poursuivra », a déclaré Pulchérie Abeme Nkoghe, la présidente de l’UDEG.

 Au Gabon, les poètes ont choisi de ressusciter les poèmes qui ont marqué leur enfance car, pour la présidente de l’Union des écrivains gabonais, c’est une période pendant laquelle, les jeunes utilisaient la poésie comme instrument de séduction : « Nous sommes peut-être nostalgiques de notre temps. Nos premiers poèmes étaient des poèmes d’amour et c’était une façon pour nous de chercher à écrire et à bien écrire pour plaire, pour séduire. Malheureusement, aujourd’hui ce n’est plus le cas. Donc nous nous sommes dit qu’il fallait tirer ces poèmes de l’oubli pour cette journée particulièrement, afin de demander aux Gabonais en général de consacrer cette journée à l’écriture d’un texte d’amour pour sa maman, son papa, sa chérie…Mais vraiment aujourd’hui, l’UDEG souhaite que tout le monde devienne, en l’espace d’une journée, poète.»

Après la présentation de Elle s’en va comme la brume, de Jean Aimé Mombo Ikapi parue aux édition Fluvitude, Place du Trop Cas, des éditions du Net et Souffle Equatorial, des éditions Dacrès de Naelle Sandra Nanda, une gabonaise qui réside en France, les élèves ont déclamés leurs propres textes de poésie laissant ainsi le soin aux invités d’apprécier la plume des élèves passionnés de lettres.

Pierre Rolland

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille