Economie: les impôts sur le foncier prélevés au titre d’une contribution unique dès 2023.

Dès le 1er janvier, la direction générale des impôts (DGI) va lancer une vaste opération de communication relative à la déclaration foncière unique (CFU). C’est ce qui ressort de la conférence de presse animée ce 16 décembre par Rodrigue Ossi Lumbangoye, directeur des études et de la prospective à la DGI.

Selon lui « dans les jours qui vont suivre les équipes de la DGI vont se déployer sur le terrain aussi bien à Libreville qu’à l’intérieur du pays pour faire ce travail de recensement et mettre à jour le fichier des contribuables »

Créée en remplacement de la Contribution Foncière des Propriétés Bâties et la Contribution Foncière des Propriétés Non Bâties, mais aussi de la Taxe Forfaitaire d’Habitation, la CFU vise toutes personnes physiques et morales propriétaires d’un terrain, d’une maison, d’un bâtiment en zone urbaine ou rurale, détenteur d’un titre foncier, d’une réquisition d’immatriculation, d’un acte de cession ou d’un décret d’attribution.

L’objectif global de cette taxe est « d’optimiser les recettes des impôts fonciers, élargir l’assiette fiscale, simplifier et moderniser notre système fiscal » précise Rodrigue Ossi Lumbangoye. Pour l’année 2023, les prévisions se situent autour de 13 milliards de Fcfa.

Livraison
Urban FM