EDUCATION : CAMELIA NTOUTOUME LECLERQ OUVRE LA PORTE AU DIALOGUE AVEC LES SYNDICATS

C’est un secret de polichinelle, il existe de vives tensions dans le secteur éducatif au Gabon cette année comme les années précédentes. Des tensions que souhaite calmer Camelia Ntoutoume Leclerq, fraichement promu ministre de l’éducation nationale. Pour se faire, elle a ouvert la porte au dialogue avec les partenaires sociaux.

La ministre de l’éducation nationale et sa ministre déléguée Aubierge Sylvine Ngoma ont rencontré ce 04 avril 2022, les responsables de la convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (Conasysed) . Objectif, apaiser les tensions et faire un point sur les différents chantiers en cours. Les deux parties ont notemment échangé sur les question liées à l’organisation des concours internes d’entrée à l’Ecole Normale supérieure (ENS) et l(école Nationale des Instituteurs (ENI).

La régularisation des situations administratives a également constitué un des sujets clés des échanges entre la Conasysed et le gouverement, tout comme la gestion des cas personnels des points d’achoppement. Les syndicalistes ont notifié à leurs hôtes leur attachement au dialogue social.

Comme il est de coutume après la nommination d’une nouvelle équipe gouvernementale, la Conasysed prend aussitôt attache avec cette dernière. C’est ce que nous venons de faire en échangeant avec notre nouvelle cheffe de département sur un certain nombre de préoccupations » a souligné le délégué général de la conasysed, Alfred-Désiré Engone.

Livraison
Urban FM