spot_img

Elections Législatives 2018: Le BDC veut sortir Owendo de l’«OBSCURITE»

LIBREVILLE, GABON (medias241.com)-Guy Christian Mavioga, le Secrétaire Exécutif du Bloc démocratique chrétien (BDC), en perspective des futures échéances électorales, est allé proposer aux populations d’Owendo (port), ce 24 mars, une nouvelle alliance pour sortir cette commune de l’«OBSCURITE». Le parti entend présenter deux candidats dans cette agglomération voisine de la capitale gabonaise.

«Nous avons estimé que la procédure était bonne de venir discuter avec vous les notables, pour qu’ensemble on trouve  les pistes de solutions pour faire en sorte qu’Owendo ne soit plus dans le noir», a-t-il indiqué.

‘’Longtemps restés noyés dans le département d’Ikoy-Tsini’’, le secrétaire exécutif du BDC estime qu’il est temps pour les ‘’Owendois’’ de parler en leur nom pour le ‘’développement de leur commune’’.

Parti de la ‘’majorité républicaine et sociale pour l’émergence’’, Guy Christian Mavioga continue d’affirmer que ‘’les ennemis’’ de l’émergence prôné par Ali Bongo Ondimba sont ‘’ceux-là’’ même qui se disent ses ‘’soldats’’.Il pense qu’il est temps que les ‘’véritables’’ personnes acquises à cette cause-sans calcul-et qui veulent ‘’vraiment’’ que le Gabon se développe se lèvent ‘’désormais’’. L’élection des députés, pour lui, est le passage ‘’essentiel’’ pour non seulement ‘’défendre’’ les populations mais également ‘’soutenir’’ la vision du président gabonais.

«Nous souhaitons que cette alliance entre le BDC et la commune d’Owendo apporte de bons fruits, de manière à ce qu’Owendo cesse de donner la nourriture à tout Libreville, et même au Gabon, pendant que ces enfants meurent de faim. Pour ce faire, nous demandons que nos enfants aillent nous représenter au parlement pour que les bonnes lois soient prises et votées, pour que l’impôt soit consenti avec la rigueur et la lumière de notre sagesse et pour que le gouvernement, souvent constitué de bras cassés, sache que désormais les députés de la nouvelle ère sont là» a-t-il déclaré le secrétaire exécutif du BDC.

Soucieux du challenge de l’émergence à l’horizon 2025, Guy Christian Mavioga, estime impérieux pour le BDC de se mettre déjà au travail, pour mieux aborder les challenges à venir et accompagner efficacement le président de la République dans son exercice.

«Il faut que les gens comprennent que, quand on est députés ou dans un gouvernement, on ne s’oppose pas à la vision du président de la République, on ne travaille pas contre le président de la République», a martelé le premier BDCiste. 

Estimant avoir été à la hauteur de sa tâche et d’être même allé plus loin dans l’exercice de sa responsabilité, malgré les conditions difficiles dans lesquelles il intervenait, Guy Christian Mavioga, a démissionné de son poste de porte-parole de la Majorité républicaine et sociale pour l’émergence, le 15 février dernier. Il entend désormais se consacrer à son parti politique et ‘’aider’’ Ali Bongo Ondimba autant que possible dans la quête du développement du Gabon.

Le Bloc démocratique chrétien (BDC), au terme de cette série de concertations démarrées le 24 mars, entend présenter les candidats de la commune d’Owendo officiellement désignés par la base à l’occasion d’un grand meeting. Par ailleurs, le parti ambitionne de présenter plusieurs candidats sur l’ensemble du territoire national.

Rappelons que, s’il s’est dit favorable à l’organisation des élections législatives cette année, le Secrétaire du Bloc démocratique chrétien (BDC) a cependant plaidé, le 1er mars dernier à Libreville, pour un report de la date du scrutin. Jusque-là officiellement prévue à fin avril 2018.

 

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille