spot_img

FAIT DIVERS: SAAF REMET UNE DÉPOUILLE À LA MAUVAISE FAMILLE.

La société africaine d’assistance funéraire (SAAF), sis à Sogatol dans le 5e arrondissement de Libreville, a récemment été au cœur d’une polémique pour avoir malencontreusement remis la dépouille de Joséphine Bouanga, une dame âgée de 92 ans à une autre famille.

Après le décès de madame Joséphine Bouanga, survenu le 12 juillet dernier au quartier Plein-Ciel, sa dépouille sera déposée à SAAF par sa famille pour la conservation en attendant le programme des obsèques de cette dernière.

Le corps de la défunte ayant été traité, le 8 août la maison des pompes funèbres va procéder à la livraison de la bière au camp de gendarmerie du PK9 à une famille qui n’est pas la sienne.

La famille ayant reçu le corps, va organiser la veillée mortuaire dans la nuit du 8 au 9 août croyant effectivement que c’est leur parent disparu. Une erreur professionnelle que les vrais parents de madame Bouanga vont constater au siège de l’ASSAF. En effet, venus pour l’exposition prévue le 9 août avant l’inhumation au cimetière municipal de Mimdoube, ses derniers vont découvrir que le corps de la nonagénaire est introuvable des locaux la maison des pompes funèbres.

Une situation qui va mettre la famille dans une colère noire, remettant en cause le manque de professionnalisme des agents de la SAAF.
La direction générale de ladite entreprise va aussitôt dépêcher ses équipes pour récupérer la dépouille livrée au quartier PK9 et remettre les choses en ordre.

Toutefois, certains agents de la maison funéraire imputent le tort à la famille qui selon eux, aurait indiqué la mauvaise adresse à la société.

Hervé Simon

Hervé Simon
Hervé Simon
Consultant en communication, animateur et présentateur de Medias241.
Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille