spot_img

Gabon: Ali Bongo Ondimba préside la prestation de serment de la ministre de La Défense

Nommée au poste de Ministre d’Etat de la Défense et de la Sécurité du Territoire lors du réaménagement gouvernemental du 30 janvier dernier, Rose Christiane OSSOUKA, n’avait pas pris ses fonctions faute d’avoir honorée à l’obligation constitutionnelle faite aux membres du gouvernement de prêter serment devant le président de la République. C’est dorénavant chose faite, la cérémonie a eu lieu ce mardi 12 février 2019 à l’ambassade du Gabon au Rabat.

C’est dans l’enceinte de l’ambassade gabonaise à Rabat que l’audience solennelle de prestation de serment de Rose Christiane OSSOUKA nouvellement nommée aux fonctions de ministre d’État, ministre de la Défense nationale et de la Sécurité du territoire a eu lieu.

Rose Christiane OSSOUKA lors de la prestation de serment. D.R

L’audience ouverte et présidée par le président Ali Bongo Ondimba, a vu la participation des neuf juges de la cour constitutionnelle, du chef du Gouvernement julien Nkoghe Bekale. Elle avait pour but de légaliser la prise de fonction de la nouvelle promue au gouvernement. 
En effet l’article 15 de la constitution fait du serment des membres du gouvernement devant le président de la République une obligation formelle

« Je jure de respecter la constitution et l’Etat de droit, de remplir consciencieusement les devoirs de ma charge dans le strict respect de ses obligations de loyauté à l’égard du chef de l’Etat, de garder religieusement, même après la cessation de mes fonctions, la confidentialité des dossiers et des informations classés secret d’Etat et dont j’aurai eu connaissance dans l’exercice de celle-ci », tel est le serment que la nouvelle ministre de la Défense et de la Sécurité du Territoire à prononcé devant le président de la République qui en clôturant l’audience solennelle l’a renvoyé à ses fonctions.

Ali Bongo Ondimba, le président gabonais, est toujours au Maroc, à rabat où il poursuit sa convalescence après des ennuis de santé survenus le 24 octobre 2018 à Ryad en Arabie Saoudite. Il a récemment présidé une audience identique le 15 janvier 2019, lors de la prise de fonction du gouvernement issu des dernières élections locales.
Ces apparitions vidéo bien que très encadré par l’exigence médicale ont permis de faire taire des rumeurs sur sa disparition colportées par une partie de l’opposition.

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille