spot_img

Gabon: « BLA » aurait proposé 4 milliards de francs à Maganga Moussavou pour le soutenir

L’ancien Vice-président de la République a déclaré lors d’une interview au site Truenewsafrica.net que Brice Laccruche Alihanga lui aurait proposé 4 milliards de francs « pour être de son côté ». Une déclaration qui n’arrange pas la défense de l’ancien patron de l’Ajev.

«On m’a proposé 3 ou 4 milliards pour être du côté de ceux-là», a déclaré l’ancien VPR en désignant Brice laccruche Alihanga et ses proches dont certains font face à la justice dans le cadre de présumés détournements de fonds publics.

Résolument loyal envers l’Etat, le VPR dit avoir décliné l’offre tout en regrettant «que de jeunes intelligences aient utilisé leur intelligence pour faire le mal plutôt que le bien et se retrouvent privés de leur liberté au lieu d’en jouir».

Cette proposition de Brice Laccruche Alihanga jette aussi le doute sur les motivations de ses nombreux soutiens, notamment dans les rangs de la société civile proche de l’opposition.

Pour Pierre Claver Maganga Moussavou :

«Tous ceux à qui ils auront distribué cet argent devront aussi se retrouver en prison ». L’ancien VPR estime que les détournements de fonds publics reprochés à Brice Laccruche Alihanga et des proches n’étaient « la face visible, cachant ce qui allait se faire au niveau de l’Etat et moi qui suis un démocrate, je n’ai pas voulu aller de ce côté-là». Certains parlent d’une atteinte grave à la sûreté de l’Etat.

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille