spot_img

Gabon : Célébration du 10ème anniversaire de la mort d’Edith Lucie Bongo Ondimba

Du 11 au 22 mars 2019 se sont tenues à Libreville 2 « semaines commémoratives » du 10ème anniversaire de la disparition de l’ex première dame du Gabon, Edith Lucie Bongo Ondimba, arrachée à l’affection des siens, le 14 mars 2009 au Maroc, des suites d’une longue maladie, à l’âge de 45 ans.

A l’occasion du 10ème anniversaire de son décès, ses enfants et ses proches ont mobilisé les ressources nécessaires pour la réussite totale de cette célébration à Libreville travers à l’organisation de diverses activités rémemoratrices de l’oeuvre de l’illustre disparue au bénéfice de la cité.

Dans la mémoire collective gabonaise, le mois en cours est, entre autres, celui du resouvenir d’Edith Lucie Bongo Ondimba.

En tant qu’epouse du defunt Président Omar Bongo Ondimba, Edith Lucie s’est énormément investi dans le social, la santé et l’éducation.

Membre fondateur de l’Organisation des premières dames d’Afrique contre le Sida (OPDAS), fondatrice du centre Horizons Nouveaux qui a permis à plusieurs jeunes handicapés mentaux ou physiques du Gabon d’être pris en charge par un personnel soignant spécialisé, d’une clinique, El Rapha, un établissement à la fine pointe de la technologie, et de Michel Dirat, une école primaire ultra moderne;

Edith Lucie Bongo Ondimba, pour ne citer que ces réalisations, aura donné le meilleur d’elle-même.

Elle était certes d’une grande beauté, mais c’est surtout son charisme, ses prises de parole et de position qui ont marqué toute une génération de gabonais et d’africains. Notamment, son engagement dans la lutte contre le Sida, Devenant ainsi, une véritable source d’inspiration pour de nombreuses femmes, particulièrement ses homologues à travers le continent.

Ils sont nombreux au Gabon, particulièrement à Libreville à penser qu’Edith lucie Bongo Ondimba aurait posé des actions beacoup plus grandes au benefice de la collectivité, si le destin l’avait épargné de ce triste sort a la fleur de l’âge.

Naturellement, rien ou très peu est fait pour témoigner de sa grande générosité et de ses bienfaits à la nouvelle génération.

C’est assurément à ce titre que sa progéniture à décider de prendre les taureaux par les cornes.

Une commémoration grandiose a eu ces 14 derniers jours.

Omar Denis et Yacine Bongo Ondimba ont décidé d’en faire un moment inoubliable de convivialité, de partage et de reconnaissance à la mesure de la générosité de leur mère.

Au regard des nombreuses activités au menu de ces deux « semaines commémoratives » et de la qualité des personnalités conviées à y prendre part, point n’est besoin de rappeler qu’il s »agissait d’un événement majeur, qui a eu le mérite de rendre à Edith Lucie Bongo Ondimba, l’hommage dû à son rang.

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille