spot_img

Gabon: construction d’une nouvelle usine de ciment à 65 milliards dans 24 mois

Les responsables du groupe marocain, CIMAF (Cimenteries d’Afrique centrale), spécialisé dans la production et la vente de ciment au Gabon ont expliqué au Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, leur intention de construire une nouvelle usine, pour combler les récurrentes pénuries.

Malik Sefrioui (vice-président du Groupe), Salim Kaddouri (directeur général régional) et Alain Ayouné Origuinowet (firecteur général adjoint pays), ont clairement indiqué à Julien Nkoghe Bekale, leur intention de procéder dans un proche avenir à l’augmentation de leur production grâce notamment aux travaux d’extension de l’usine CIMAF Owendo et surtout à la construction d’une nouvelle usine.

L’objectif visé est de combler le déficit de la production nationale et réduire les importations qui déséquilibrent la balance commerciale du Gabon.

Ce projet sera atteint grâce à un investissement chiffré à 100 millions d’euros (65 milliards 600 millions de FCFA). Il générerera 500 emplois directs. 

Les responsables de la CIMAF ont expliqué que la pose de la première pierre se fera logiquement dans les tous prochains mois. Et le démarrage de la production se fera dans 24 mois.

Ils ont aussi affirmé que le Groupe compte également augmenter la production de l’usine CIMAF d’Owendo. Les travaux d’expansion qui ont déjà commencé sont faits par une entreprise espagnole.

Cette expansion de CIMAF Owendo portera la production nationale à 1.000.000 tonnes à partir d’octobre-novembre 2019, soit dans environ 7 mois. Ce qui devrait permettre de satisfaire totalement la demande nationale qui culmine entre 600 00 et 650 000 tonnes par an.

La forte demande de ces dernières années en matière de ciment, notamment dans le secteur de la construction du bâtiment, a poussé le cimentier marocain implanté dans notre pays depuis juin 2016, à prendre de nouvelles mesures susceptibles de mettre fin aux récurrentes pénuries constatées sur le marché. Des pénuries qui poussent le pays à importer du ciment et promouvoir des trafics en tous genres.

Pour contrecarrer la contrebande le gouvernement avait suspendu il y a deux ans les importations du ciment sur l’ensemble du territoire national. Depuis ce temps, le marché est en constant dérèglement.

Pamphil EBO

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille