spot_img

Gabon: Débusquer les 30 000 fonctionnaires fantômes au profit des jeunes diplômés.


 
Interrogé sur les pistes de solutions de son gouvernement, pour lutter contre le chômage des jeunes diplômés le Premier ministre gabonais Julien Nkoghe Bekalé promet une voie pour l’insertion des 12 000 jeunes en attente d’insertion à la fonction publique.
 
« Les 30 000 fonctionnaires fantômes, une fois libérés des fichiers de la fonction Publique nous permettront de régulariser, dans les secteurs de l’éducation et de la santé, les jeunes diplômés qui sont en pré –salaire. » C’est sur ce verbatim du Premier ministre extrait de l’émission « 52 minutes avec » diffusée mercredi soir, sur la chaine d’information continue Gabon 24 que c’est ouvert le débat sur comment son gouvernement envisage résoudre l’équation des jeunes diplômés en présalaire, voire garantir l’emploi des agents de l’Etat trouvés sans situation fixe, en préservant leur poste budgétaire . « On pourra les redéployer dans d’autres administrations qui pourront les recevoir », a déclaré le Premier ministre.

L’opération de recensement biométrique physique des agents de l’Etat lancée le 29 avril dernier, par la ministre du travail et de la Fonction Publique, Madeleine Edmée Berre se présente comme une piste de solution à l’effectif pléthorique de la fonction publique.
Les résultats de ce recensement aboutiront à un cet audit. Celui-ci sera pour la première fois diffusé au public «…Là, nous avons des niches d’emplois pour la jeunesse gabonaise », a-t-il ajouté plus loin.

Priorité de la politique du second mandat du président de la République, Ali Bongo Ondimba, l’emploi des jeunes devrait connaître des améliorations avant la période d’évaluation de chacun des membres du gouvernement concernés par la lutte contre le chômage des jeunes. Une évaluation annoncée pour la fin du mois de juin prochain.

Rhona Charline M’WENKONDET

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille