spot_img

Gabon: Gouvernance 2019, réformer et poursuivre la diversification

Le porte-parole de la présidence de la République, Ike Ngouoni a, au cours d’une conférence de presse ce jeudi à Libreville, reprécisé les axes prioritaires de l’action gouvernementale en 2019 qui consisteront à réformer sans se départir du plan stratégique Gabon émergent (PSGE).

Le porte-parole de la présidence de la République, Ike Ngouoni a décliné les attentes du président de la République, en 2019. Elles concernent la réforme de l’Etat, avec corollaire la réduction, des dépenses publiques de fonctionnement, du nombre de fonctionnaires et du train de vie de l’Etat.

Il est aussi question de parvenir à un meilleur équilibre des comptes publics. Un rééquilibre qui passe par une amélioration du recouvrement des recettes publiques et à la réduction de l’endettement.

La réforme concerne aussi l’Education et la formation. Elle doit mettre l’accent sur l’employabilité, avec une meilleure corrélation entre les formations dispensée et les besoins réels sur le marché du travail gabonais. Pour lui, l’emploi demeure donc «  une archi-priorité » dans l’esprit du président.

Toutes ces réformes visent surtout à satisfaire, le volet social, notamment les retraites, l’assurance-maladie, l’éducation, la santé, etc., qui cristallisent les attentes des populations.

Le gouvernement devra donc susciter le retour de la croissance en 2019, en poursuivant la stratégie de diversification. Elle passe par le développement des secteurs comme l’agriculture, le tourisme, l’économie numérique, l’industrie, entre autres secteurs porteurs de croissance.  La création d’entreprises et l’auto-emploi figurent aussi au rang des priorités, conformément aux préconisations du FMI et de la Banque mondiale qui soutiennent le plan de relance de l’économie gabonaise (PRE). 

Pour y parvenir, le porte-parole de la présidence évoque l’esprit d’effectivité, l’esprit de suivi, la culture de l’évaluation et la culture du résultat.

Ainsi, les discours, doivent laisser la place aux actes et les choses promises doivent être réalisées, a-t-il fait savoir indiquant qu’il s’agit d’aller jusqu’au bout des réformes. 

« Le Président veut des résultats. Il veut que l’action publique soit efficace. Que les grands agrégats économiques évoluent positivement certes. Mais surtout que les Gabonais, dans leur quotidien, ressentent le changement»,

a-t-il indiqué signifiant que l’exigence des résultats est absolue et vaut donc pour les membres du gouvernement et les hauts fonctionnaires.

Marianne Iwany

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille