spot_img

Gabon: l’administration à l’école des Partenariats Public-Privé

A

L’Unité d’appui aux partenariats public-privé (UA-PPP) organise depuis hier une formation pour les administrations qui souhaitent connaitre tous les contours et mécanismes d’un Partenariat public-privé. Cette formation financée par la Banque mondiale islamique de développement a débuté mercredi 13, au siège  de l’Agence nationale de promotion des investissements.  

Cette formation va permettre aux participants de mieux appréhender le cadre juridique des PPP au Gabon, de les discerner, de s’approprier le processus de passation de contrats, et de connaitre les mécanismes techniques qui permettent de monter un projet PPP.

Selon Eyüp Vural Aydin, chef de mission de l’équipe de consultants turcs venus d’Istanbul, le PPP présente plusieurs avantages, tels que « la maitrise par le gouvernement des couts et les délais d’un projet ».

Les autres experts qui ont pris la parole, ont affirmé que dans ce contexte, assurent les experts, «un contrat optimal des PPP doit répondre à une triple contrainte : réaliser des investissements publics dans un contexte budgétaire tendu, bénéficier des capacités des entreprises privées et assurer une répartition équitable des risques entre partenaires publics et privés».

Davy Emane Ndong Nze, coordonnateur de l’UA – PPP,  a annoncé l’ouverture par le gouvernement, d’un organisme technique qui sera à même d’accompagner les administrations. « Ce séminaire marque donc le lancement des activités de cette unité d’appui aux PPP, unités ouvertes à toutes les administrations porteuses de projets de PPP, ainsi qu’aux organisations publiques ou privées d’accompagnement financier ou de facilitations diverses », a-t-il précisé.

Maxime OWONO

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille