GABON : « LA BAVETTE » N’EST PLUS OBLIGATOIRE DANS LES LIEUX PUBLICS

Instruit par le Président de la République, Ali Bongo Ondimba qui a décidé le 9 mars 2022, de la levée de l’ensemble de toutes les mesures restrictives de lutte contre le coronavirus, le Conseil des ministres a entériné cette décision lors de sa session du 10 mars 2022.

Présenté par le ministre de la Santé, un décret portant cessation du port obligatoire du masque dans les lieux publics pour la prévention et la lutte contre le Covid-19 a été pris le 10 mars en Conseil des ministres.

Avec le couvre-feu, le port obligatoire du masque était une des mesures symboliques de cette période qui tend, grâce au civisme des populations gabonaises, comme l’a précisé le Président de la République, à être derrière nous.

Satisfaite de cette décision, les Librevillois ont vite fait d’ôter le masque dans les lieux publics et de retrouver un semblant de vie normal. Un autre point positif est peut-être aussi la fin de l’utilisation des mots « Bavette » et « toucan » deux horribles appellations données au masque et qui n’étaient utilisées qu’à l’intérieur des frontières du Gabon

Livraison
Urban FM