spot_img

Gabon : LANGUES VERNACULAIRES: UN PATRIMOINE CULTUREL AUX ABOIS

Composé d’une cinquantaine d’ethnies issues de diverses régions, le Gabon est un pays riche part la multitude de langues vernaculaires qui y sont parlées. Le français, la langue officielle, est parlée par plus de 80% de la population. Aujourd’hui, un réel phénomène subsiste face à la nouvelle génération, qui de moins en moins, parvient à s’exprimer en « langue ».  

La langue d’un pays est représentative de la culture et de l’identité même de ce dernier. Au Gabon, ce ne sont pas moins de cinquante langues qui y sont parlées et que nous avons reçu en héritage. Malheureusement, ces langues tendent à se perdre dus à quelques facteurs que nous pouvons aisément identifier.

Au détour de nombreuses conversations, le constat est étonnamment le même. Gustave nous confie que « mon père parlait la langue avec ses amis mais à nous il parlait français donc je ne comprends pas le fang. »

 Depuis plus de trois générations, l’apprentissage des langues vernaculaires au Gabon ne se fait plus de manière naturelle dans les familles. Plus de 75% des Gabonais vivent en ville et le français reste la langue de l’enseignement, de la justice et de l’administration. Les enfants sont donc souvent encouragés à ne parler que cette dernière, gage de réussite sociale.

Aussi, le métissage dont est issue la population gabonaise influe sur sa capacité à transmettre les langues locales. Fanny, 45 ans nous explique que « Je suis née d’une maman Fang et d’un père Punu mais malheureusement pour moi je ne parle pas le punu mais je comprends quand même un peu ». De plus, bien que minoritaires, un brassage ethnique s’est opéré depuis longtemps déjà avec des peuples tels que les Camerounais, les Libanais, les Togolais ou encore les Nigérians.

Pour parer à ce manquement, certains collèges et lycées tels que l’Institution Immaculée Conception proposent des cours de langue pour encourager la perpétuation de nos langues locales. Aussi, une application pour apprendre à parler le fang a vu le jour il y a quelques années déjà. En France, des ateliers linguistiques sont organisés dans les écoles pour partager et conscientiser les jeunes élèves sur la diversité et l’importance des langues.

Des initiatives qui demandent à être soutenues pour que puissent perdurer la culture et la tradition gabonaise au travers des langues vernaculaires.

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille