spot_img

Gabon: les Nations Unies souhaitent une plus grande participation des femmes dans la vie politique

Le ministre de la Justice, Garde des sceaux, Erlyne Antonela Ndembet Damas, a reçu en audience, ce mercredi 5 octobre 2022, la coordinatrice résidente du système des Nations Unies, Dr Savina Ammassari, afin d’échanger sur la question de la représentativité des femmes dans la vie politique au Gabon.

Le Gabon et les Nations unies souhaitent motiver un peu plus les femmes pour leur permettre de prendre une part active en tant qu’actrices majeures dans la vie politique. À l’occasion de cet entrevu, les deux personnalités ont exprimé leur volonté d’accélérer les activités autour des initiatives qu’elles soutiennent dont la matérialisation d’une plus grande participation politique des femmes lors des scrutins électoraux organisés au Gabon.

D’après Savina Ammassari, il y aurait encore peu de femmes présentes au Sénat et à l’Assemblée nationale au Gabon, alors qu’il existe une loi sur les quotas et la représentativité de ces dernières sur les listes électorales. Elle souhaite sa mise en application, rappelant qu’une loi allant dans ce sens a été adoptée par le Parlement et que 30% des femmes devraient normalement figurer sur les listes de candidatures présentées par les partis politiques en lice aux différents scrutins.

En ce qui concerne les droits de l’homme au Gabon, la coordinatrice résidente du système des Nations unies, est revenue sur les progrès réalisés par le pays, à travers la préparation et la rédaction des rapports sur l’évaluation périodique universelle. Mais aussi sur la présentation du rapport qui met en évidence les progrès du pays en matière des Droits Humains et des objectifs de développement durable (ODD) sur le plan économique, social, culturel, éducation et santé, qui se fera en janvier 2023 aux Nations unies.

 

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille