spot_img

Gabon : L’Etat va réduire son train de vie et réduire la taille du Gouvernement

LIBREVILLE, GABON (medias241.com)- Le Conseil des Ministres du Gabon a adopté jeudi des mesures pour réduire le train de vie de l’Etat jugé trop «onéreux ».

Dans son communiqué final lu à la télévision publique par Guy-Bertrand MAPANGOU Ministre d’Etat, Ministre de la Communication et de l’Economie Numérique, Porte-parole du Gouvernement, le conseil a adopté plusieurs mesures visant à permettre au Gabon de dépenser moins.

Parmi les mesures qui rentrent en application immédiatement, figurent : la réduction de la taille du Gouvernement, la baisse des salaires, la réduction des effectifs, l’annulation d’un certains types de contrats et la mise en retraite anticipée de certains fonctionnaires, et enfin l’Audit de la masse salariale et des interdictions de recrutements dans certaines catégories de certains secteurs de l’administration publique.

Sur la baisse des salaires, le gouvernement a décidé de l’application d’«une décote de 15 % de traitement de l’ensemble des Institutionnels et autres autorités administratives ; la décote de 10 % sur les rémunérations des Cabinets ; la décote de 5 % sur les autres fonctions administratives ».

Concernant la réduction des effectifs,  le conseil des Ministres a décidé de «réduire les effectifs des Cabinets du Président de la République, du Premier Ministre, des Ministres et du Secrétaire Général du Gouvernement ; la réduction des effectifs des Cabinets des autres Institutions et des Autorités Administratives indépendantes ».

Autre décision, l’Etat procédera à «l’annulation de contrats de tout contractuel ayant plus de 60 ans y compris tous les fonctionnaires maintenus en activité ayant plus de 60 ans ; la mise à la retraite immédiate des agents absents pour cause de maladie de longue durée ; l’examen des situations administratives, avancement et reclassement après 2015 ; l’examen des situations des agents publics en service dans les établissements publics et percevant une double rémunération ».

Avec une masse salariale estimée aujourd’hui à 747 milliards FCFA, le conseil des Ministres a également annoncé «l’Audit de la masse salariale ; l’interdiction de recrutement de la main d’œuvre non permanente ; le gel des recrutements en qualité de contractuel hors statut des agents déjà à la retraite ; le gel des concours, des mises en stage, des titularisations, avancement et reclassement pour une durée de trois (3) ans et l’assainissement du fichier de titulaire de fonction pour évaluer le niveau des indemnités indues ; et enfin la réduction de la taille du Gouvernement ».

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille