spot_img

Gabon : passés dans l’opposition, des anciens ministres d’Omar Bongo, jurent de ne pas se servir de la politique pour s’enrichir

Lors de la signature ce mardi du « pacte d’engagement de confiance » d’une partie de l’opposition, les leaders des grands partis de l’opposition, tous anciens membres du parti au pouvoir et ministres pendant plusieurs décennies se sont engagés à moraliser la vie publique.

C’est un petit paragraphe dans le texte qui ne manque pas de faire jaser. S’engageant à aller en rang serrer aux prochaines élections générales de 2023, les leaders des partis politiques de l’opposition se sont aussi engagés à « ne pas se servir de la politique comme voie d’enrichissement au mépris de l’éthique et de la nécessaire moralisation de la vie publique »

Une belle promesse, si elle n’était pas le fait d’homme et de femmes, réputés très fortunés et dont « faire de la politique au haut niveau du parti au pouvoir », a été pendant plusieurs années la seule source de revenus .

Le dernier scandale de Guy Nzouba, l’ancien président de l’Assemblée nationale pris en flagrant délit avec plus d’un milliard en provenance du Congo, prouve à suffisance comment ce mantra sonne faux. Même si la moralisation de la vie publique devrait être au centre des débats.

Caistab
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille