spot_img

Gabon: «  Plateforme Alternance 2023 », un tremplin vers la candidature unique de Barro Chambrier ?

Souhaité par Paulette Missambo, la présidente de l’Union nationale, l’unité de l’opposition a franchi un pas considérable avec la mise en place de la «  Plateforme Alternance 2023 », une « alternative crédible au pouvoir en place » selon ses parrains.

Même si elle ressemble à quelques exceptions près à un club d’anciens notables du parti au pouvoir, la «  Plateforme Alternance ,2023 » veut mettre un terme à l’hégémonie du Parti démocratique Gabonais (PDG) dont certains ont fait parti des instances dirigeantes pendant plusieurs décennies.

Pour les signataires de ce « pacte d’engagement de confiance », il s’agit d’un engagement devant « Dieu et les ancêtres » à aller en rang serré aux prochaines élections générales. Les leaders de l’opposition ont d’ailleurs décidé de tourner le dos au boycott en invitant leurs membres à la mobilisation.

Une belle initiative sur le papier qui ressemble à s’y méprendre à celles de 2016, 2009, 2005, etc.. Qui se sont soldés par l’échec du projet en raison des égos surdimensionnés des uns et des autres.

Ils se murmurent déjà que l’absence d’Alexandre Barro Chambrier, président du directoire dans le directoire de la Plate-forme n’a pour but que d’en faire un «  enfant prodige, qui le moment venu sera désigné en tant que candidat unique ».

Caistab
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille