GABON : SIGNATURE D’UN ACCORD POUR L’EXPLOITATION DU PLOMB ET DU ZINC

Le Gabon a signé une convention avec deux entreprises d’exploitation minéralière (Apollo Minerals et Trek Metals) le 11 mai 2020. Une convention d’exploitation et de prospection du zinc et du plomb, qui s’inscrit dans le cadre de la sortie du Gabon de sa dépendance au secteur pétrolier.

Fortement dominé par le manganèse, le Gabon ambitionne diversifier son économie avec l’exploitation des gisements minéraliers. Avec un taux de participation de 80%, la société d’exploration Apollo Minerals s’est engagée dans une exploitation responsable du projet de « zinc-plomb Kroussou » au Gabon. Trek pour sa part hérite de 10 %, et les autres 10% reviennent à l’Etat gabonais. Cet accord s’inscrit dans l’ambition du Gabon de créer de nouvelles sources de revenus. Pour rappel, en 2019, le Gabon a adopté un nouveau code minier qui renforce la part de l’État dans le secteur.

« En termes de protection et de rentabilité, le nouveau code peut attirer un niveau d’investissements allant à plus de trois mille milliards de F CFA (4,5 milliards d’euros)», estime Valéry Nzogue, conseiller juridique au ministère des Mines.

Déjà très fortement présent sur le pan de l’exploitation du manganèse avec la Comilog, le Gabon souhaite devenir leader dans le secteur, à l’échelle mondiale. La filiale du groupe Eramet, forte de ses 60 années de présence sur le sol gabonais souhaite doubler ses exportations pour atteindre plus de 7 millions de tonnes par an en 2023, grâce à une extension vers le site d’Okouma.

Freddy MOUSSOUNDA

Livraison
Urban FM