spot_img

Industries extractives : À Oslo, le Gabon renouvelle son engagement à la transparence

Depuis le début de la semaine, Léontine Oyoumi Epse Bibey, présidente de l’initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) participe aux côtés de près de 60 homologues, à la réunion des Coordonnateurs nationaux de l’ITIE à Oslo en Norvège.

L’objectif de cette rencontre selon les organisateurs est de «  discuter de la manière dont l’ITIE peut être mise à profit pour lutter contre les risques de corruption, promouvoir l’analyse des données et renforcer la gestion des revenus, entre autres sujets. »

La réunion qui se tient en marge du 54e Conseil d’Administration permettra au Gabon de participer de façon exceptionnelle à quelques réunions du Conseil d’Administration, alors que ce dernier envisage d’éventuelles améliorations de la Norme ITIE.

Léontine Oyoumi Epse Bibey, présidente de l’initiative pour la transparence dans les industries extractives
Léontine Oyoumi Epse Bibey, présidente de l’initiative pour la transparence dans les industries extractives

Pour rappel, le Gabon avait renouvelé son engagement à l’égard de la transparence des industries extractives en réintégrant l’Initiative en octobre 2021.

Une décision saluée par Helen Clark, la présidente du Conseil d’administration de l’ITIE qui avait déclaré « Nous sommes heureux d’accueillir à nouveau le Gabon en tant que pays mettant en œuvre l’ITIE, et nous nous réjouissons de travailler ensemble pour promouvoir l’ouverture, renforcer la gouvernance et éclairer le débat public au Gabon. »

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille