spot_img

Kevazingogate: Après l’indignation du Président Ali Bongo, le gouvernement se réveille.

Ce qu’il convient d’appeler désormais le « Kevazingo Gate » vient de prendre une nouvelle tournure avec communication du porte-parole du gouvernement Mme. Nanette Longa-Makinda. Cette décision de l’exécutif Gabonais sonne comme une réponse directe aux fermes instructions émises par le Chef de l’État Ali BONGO ONDIMBA dans la conduite de ce dossier.

Comment comprendre qu’à l’heure où le pays opte pour une politique d’industrialisation et adopte des mesures importantes à l’exemple de l’interdiction du bois en grumes entrée en vigueur en 2010, et l’indiction de coupe du Kevazingo en mars 2018, certains hauts fonctionnaires de l’administration gabonaise empruntent des chemins opposés pour leur profit personnel ou celui de leurs supérieurs hiérarchiques?

Fortement critiquée en 2010, la mesure sur l’exportation du bois en grume prise par Ali BONGO a largement contribué à l’essor d’une filière bois de plus professionnel passant de la simple coupe à la première, deuxième et troisième transformation. Mieux, dans une vision d’amélioration de la productivité et de la compétitivité de la filière à l’international, le président de la république a milité pour la mise en place d’un système de traçabilité du bois au Gabon et la généralisation de la certification des activités forestières. Autant d’actions saluées par les acteurs locaux et les partenaires au développement que l’appétit gargantuesque d’une poignée de compatriotes tente de mettre en mal.

Avec ces sanctions, qui ne sont qu’à leur commencement, c’est une autre étape dans la lutte contre les privilèges et l’impunité tant prônée par le chef de l’Etat que vient de franchir le Gabon. Espérons que la justice ne s’arrêtera pas en si bon chemin, car il convient de donner un signal sans équivoque à tous ceux qui se croiraient au-dessus des autres gabonais.

Au rythme où vont les choses, il ne serait pas surprenant que le « kevazingo Gate » nous livre dans les prochains jours de nouvelles révélations voire l’implication de certains ministres dans ce brulant dossier.pour relecture et titre  » une petite analyse »

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille