spot_img

Le Ministre des Relations extérieures angolais porteur d’un message du Président de la République angolaise à Ali Bongo. 

LIBREVILLE, GABON (medias241.com)- Ali Bongo Ondimba,  le Président de la République gabonaise, a reçu ce jeudi en audience Manuel Domingos Augusto, ministre des Relations extérieures et envoyé spécial, porteur d’un message du Président de la République angolaise, João Lourenço.

Cet entretien a été l’occasion pour l’émissaire du Président angolais de consulter le chef de l’Etat gabonais en sa qualité de président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) sur les questions de sécurité et de paix.

En effet, les crises sécuritaires dans la sous-région, notamment en République démocratique du Congo (RDC) et en République centrafricaine (RCA) ont été au cœur des échanges entre les deux hommes.

Les conflits et l’insécurité sont multiformes dans la sous-région et les États disposent très peu des capacités d’anticipation et d’adaptation, d’où la pertinence d’une stratégie de coopération régionale pour tenter d’enrayer le phénomène. En clair, depuis la fin de la décennie 90 et le début des années 2000, l’Afrique centrale est en proie aux mêmes défis politiques et sécuritaires que le reste du continent.

Trois pôles géographiques concentrent ces défis : d’abord la région des Grands Lacs avec pour épicentre la République Démocratique du Congo (RDC) et dans une moindre mesure le Burundi, son voisin ; ensuite le fragile bassin du Lac Tchad impliquant la partie septentrionale du Cameroun, le Tchad et la République Centre Africaine (RCA), et enfin le golfe de Guinée où la piraterie, les trafics maritimes illicites et les attaques en mer touchent le Cameroun, le Gabon, la Guinée Équatoriale, Sao Tomé et Principe.

Ali Bongo Ondimba et son hôte se sont également accordés sur la nécessité d’organiser une concertation sur ce sujet, qui sera à l’ordre du jour de la prochaine session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine qui aura lieu en janvier 2018 à Addis-Abeba (Ethiopie).

Par ailleurs, le renforcement des relations bilatérales entre le Gabon et l’Angola a été abordé au cours de cette audience accordée au ministre angolais qui était accompagné pour la circonstance de l’ambassadeur d’Angola au Gabon, S.E.M. Joaquim Espirito Santo.

 

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille