spot_img

Le Sena depose son préavis de grève lundi prochain

Le Syndicat de l’éducation nationale (SENA) a décidé le 5 avril de déposer un préavis de grève dès le lundi 8 avril prochain, suite aux dernières décisions gouvernementales.

Après plus de deux années d’acalmie au profit d’un dialogue permanent, le Syndicat de l’éducation nationale (SENA) va déposer un préavis de grève dès le lundi 8 avril prochain.

«Depuis l’entame de cette année scolaire 2018-2019, les faits montrent que le gouvernement, par ses pratiques et décisions, s’emploie malheureusement à réactiver les tensions. Le gouvernement fait dans l’entêtement en instituant à nouveau la même Contribution de solidarité sur les hautes fonctionnaires (CSHR) au moyen d’une décote qui varie entre 5 et 15%, laquelle avait été annulée par décision de la Cour constitutionnelle sur saisine de nos camarades de Dynamique unitaire», a déclaré le secrétaire général du SENA, Fridolin Mve Messa.

Le Syndicat des enseignants rejette aussi les nouvelles conditions d’attribution des bourses aux élèves. l’État devrait d’abord, a-t-il souligné, améliorer les conditions d’études des élèves, de vie et de travail des enseignants, avant de lancer des mesures de ce genre.

«A la lumière de ces deux indicateurs déterminants, on peut conclure aisément que c’est une fuite en avant puisque depuis de nombreuses années, on observe que les dépenses de l’Etat ne sont pas orientées prioritairement dans l’éducation. Au contraire, l’Etat encourage la privatisation du secteur et la commercialisation des services d’éducation, en favorisant la création incontrôlée des écoles privées à qui il accorde des aides et des appuis multiformes, affectation du personnel et des élèves, subventions», a expliqué Fridolin Mve Messa.

Par Pamphil EBO

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille