spot_img

L’enseignement et la formation au coeur du conseil interministériel.

Entouré des membres de son gouvernement dans la salle du conseil au bord de mer de Libreville, le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale a présidé ce 11 avril, son 2e conseil interministériel depuis sa nomination. Une rencontre articulée autour de l’enseignement et de la formation des gabonais.

Pendant près de 5 heures de temps, les membres du gouvernement se sont retrouvés en conclave pour faire des propositions qui seront entérinées lors du prochain conseil des ministres et qui auront pour mission de répondre aux attentes de la population gabonaise.

Plusieurs points ont été débattus entre autres, celui de la bourse qui est à l’origine des grognes que nous avons observés ces derniers jours sur l’ensemble du territoire.  

L’éducation et la formation professionnelle étant au coeur des échanges, Ministre d’Etat, ministre des Relations avec les Institutions constitutionnelles et les Autorités administratives indépendantes Francis NKEA NZIGUE a tenu à apporter des précisions sur les critères pour l’obtention d’une bourse professionnelle “Nous avons pensé que pour ces élèves qui veulent avoir un cursus scolaire professionnel, nous allons totalement ouvrir en matière d’âge et en matière de compétence parce que nous avons besoin d’eux comme main d’oeuvre pour le développement de notre économie. Pour ceux qui veulent poursuivre dans l’enseignement général, les conditions sont rigoureuses car pour l’instant, le gouvernement n’envisage pas favoriser cette filière”.

A partir des propos du ministre d’Etat, on comprend aisément que l’état veut l’adéquation entre la formation et l’emploie de sa jeunesse. 19 ans et 12/20 reste ainsi d’actualité pour les élèves de l’enseignement général.

Sur la question de la reprise des cours, le gouvernement entend prendre une décision rapide dans les prochains jours: “nous prendrons une décision très vite ne vous en faites pas. Une fois que nous allons nous concerter à nouveau, nous communiquerons rapidement sur la date précise de la reprise des cours sur l’ensemble du territoire” explique la Ministre délégué auprès du ministre d’Etat, ministre de l’Éducation nationale chargé de la Formation civique Mme Gisèle AKOGHET épouse NTOUTOUME.

Mme Denise MEKAM’NE EDZIDZIE épouse TATY, Ministre d’Etat en charge de la Santé à la sortie de cette réunion interministérielle a précisé que “le gouvernement n’est pas un gouvernement fermé. Et qu’il reste ouvert et est là pour servir les gabonais”.

Pierre Rolland

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille