spot_img

Les agents de l’Etat sous biométrie

En quête de performance pour l’administration gabonaise, Madeleine Berre, Ministre de la Fonction Publique de l’Innovation, du service Public et du travail, a présidé ce lundi  29 avril, une séance de travail en prélude au lancement effectif d’une opération de recensement cette fois biométrique en faveur des agents de l’Etat.
 
Faisant face aux secrétaires Généraux de l’ensemble des ministères et des directeurs des ressources humaines la ministre de la fonction publique s’inscrivait en droite ligne avec le calendrier de mise en œuvre des dispositions des nouvelles réformes de l’équipe gouvernementale de Julien Nkoghe Bekale.

« Il était important pour nous de partager la méthodologie de l’opération qui doit être identique dans chaque département ministériel et de leur délivrer le rôle exact qu’ils auront à jouer dans le cadre de cette mission » a-t-elle déclarée.
Le démarrage de l’opération se fera dès le 02 Mai avec la distribution des fiches d’identifications conçu par les  membres de son cabinet, avant le déploiement du matériel de recensement d’ici la fin du mois de mai. Une opération qui vise sur le long terme, à améliorer la qualité de travail des agents d’améliorer l’adéquation profil, emploi, poste et tâche des agents de l’Etat.
En aval, les résultats attendus pour fin juillet serviront d’outils d’analyses pour se saisir au mieux du niveau et de la qualité des ressources humaines.

Pour les secrétaires Généraux, conscients de la posture à adopter, la formalisation aura un impact considérable sur la valorisation de l’agent public. « Après les fiches de pointage, le recensement biométrique vient moderniser le système utilisé jusque – là,  « estime Lisette Mambania, Secrétaire Général au ministère de la famille de la protection sociale et de la solidarité nationale.


Rhona Charline M’WENKONDET

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille