spot_img

Les ex-alliés de Michel Menga et de Moukagni-Iwangou demandent leur tête

La Coalition pour la Nouvelle République (CNR) demande au ministre de l’Éducation nationale, Michel Menga et son collègue de l’Enseignement Supérieur, Jean de Dieu Moukagni-Iwangou, de démissionner après leur échec à l’attribution de nouvelles conditions de bourse. Le torchon brûle donc entre les ex-alliés.

La CNR ne passe pas par quatre chemins pour réclamer la tête de Michel Menga M’Essone et de Jean de Dieu Moukagni-Iwangou.  »Ils devraient démissionner au regard de la suspension de la mesure liée à la modification des conditions d’attribution de la bourse d’études aux bacheliers des filières générales ».

L’invite a été faite le mercredi 17 avril 2019, par la CNR, au cours d’une déclaration à Libreville. Pour la Coalition réunie autour de Jean Ping, le ministre d’État à l’Éducation nationale et son collègue de l’Enseignement supérieur ont failli à leurs missions, en tentant  »d’imposer 12/20 de moyenne générale au baccalauréat et 19 ans au plus aux nouveaux bacheliers ».

Menga M’Essone et Moukagni Iwangou doivent  »en tirer toutes les conséquences qui s’imposent » après s’être lancés dans  »les improvisations’‘.

 »Ils ont fait dans l’amateurisme et le rétropédalage », s’insurge la CNR, ce groupe politique formé, entre autres, par l’Union nationale, l’Arena, le RPM, le 7MP et de plusieurs personnalités de l’opposition gabonaise.

Pamphil EBO

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille