spot_img

Morts massives de poissons dans un lac à Moanda !

Le 2 mars, des pécheurs de Moanda, ville de la province du Haut-Ogooué (Sud-est), à 41 km de Franceville, ont fait la découverte de poissons morts dans des lacs jouxtant la gare ferroviaire. Un véritable mystère dans cette zone où des ONG avaient dans le temps dénoncé la pollution des eaux. 

Faute d’informations sur la mort en masse de ces poissons, les services des Eaux et forêts ont préconisé l’arrêt total des activités dans ces zones qui pourraient être affectées par un virus.

Des notes placardées dans des espaces commerciaux et de grandes affluences, tels les bistrots et restaurants alertent sur le danger.  

 « Suite à un phénomène dangereux observé dans les lacs autour de la gare ferroviaire de Moanda, d’énormes quantités de poissons morts depuis la semaine dernière, et sur instructions des services des Eaux et forêts, il est conseillé à tous les pécheurs et consommateurs de ces poissons, et à toutes les femmes utilisant ces lacs pour le manioc, de cesser toutes activités y relative, jusqu’à nouvel ordre. Problème de santé publique », indique le communiqué.

Les services des Eaux et forêts ont d’ores et déjà prélevé des échantillons de ces poissons et des eaux des lacs, afin de déterminer la cause de cette hécatombe.

Notons que Moanda est une ville minière, ou l’extraction du manganèse constitue l’une des activités principales de la région. A 25 km de là se trouve Mounana réputée pour l’extraction de l’uranium jusqu’en 1999.

Maxime OWONO

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille