PLF 2022 : LE BUDGET D’INVESTISSEMENT EN BAISSE

Comparativement au Projet de Loi de Finances (PLF) de l’année 2021, les dépenses d’investissement vont subir une coupure de 130,1 milliards de francs CFA pour s’établir à la somme de 326,4 milliards de francs CFA dans la loi de finances 2022.

Initialement prévues à la somme de 353,3 milliards de francs CFA, elles enregistrent une baisse de 8% correspondant à 26,9 milliards de francs CFA dans la Loi de Finances 2022.

Elles découlent des dépenses hors Compte d’affectation spécial (CAS) et résulteraient selon le Gouvernement, de la volonté de privilégier les projets matures ayant fait l’objet d’études préalables.

Alors qu’elle fait débat depuis son annonce au sein de la société civile gabonaise, du fait de son caractère léger face à l’envergure des projets de développement en cours dans le pays, elle enregistre par ailleurs, une baisse de l’ordre de 26,92% comparativement à la PLF 2022.

Cette baisse devrait cependant compromettre la réalisation de nombreux chantiers et contraindre l’Etat à se tourner vers les emprunts pour financer les projets annoncés.

A moins, de parvenir à développer le segment des Partenariats publics privés (PPP) qui se présente comme une solution face au recours à l’emprunt.

Séraphin Lame

Livraison
Urban FM