spot_img

POLITIQUE : EN PANIQUE, L’UN DEMANDE À GONDJOUT DE S’EXPLIQUER

Dévastée par la création de l’Union nationale, initiale ( UNI) un mouvement politique porté par des proches de Paul Marie GONDJOUT, L’Union nationale ( UN) a demandé des « clarifications » à ce dernier que les instances du parti de l’opposition considèrent désormais comme un simple militant.

Dans le courrier adressé au «  militant » Paul Marie Gondjout, et signé de Minault Maxime Zima, le Secrétaire exécutif de l’Union nationale (UN), le Parti demande à Paul Marie Gondjout de clarifier sa position après qu’il ait été porté à la tête de l’Union nationale Initiale (UNI) une faction dissidente de l’UN.

« En ma qualité de Secrétaire Exécutif de l’Union Nationale, je vous adresse la présente demande de clarification en confirmant ou infirmant que : vous vous associez à la déclaration du 22 juillet 2022 qui annonce la création de l’union nationale initiale » à écrit Minault Maxime Zima à l’attention du militant Paul Marie Gondjout, qui a jusqu’au samedi 30 juillet pour répondre par écrit.

Une procédure qui ressemble à un entretien avant expulsion du parti. La véritable problématique de la crise au sein de ce qui reste de l’Union Nationale (UN) est de savoir si Paul Marie Gondjout qui peut compter sur le soutien de son beau père Zacharie Myboto, accessoirement « père fondateur » de l’Union Nationale acceptera sans broncher d’être éjecté de ce parti.

Du côté des Pro- Missambo, les positions semblent irréconciliables. La tête de Paul Marie Gondjout est demandée par les uns et les autres qui en digèrent pas ce «  coup bas. »

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille