GABON : VERS UNE TRÊVE SOCIALE DE 3 ANS

Alors qu’il recevait des mains de Madeleine Berre, ministre en charge de la Fonction publique, les reformes issues du Forum de la Fonction publique, le 13 janvier 2020, à l’immeuble Arambo, Le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale a invité les partenaires sociaux à une trêve d’une période de 3 ans.

« Le président de la République S.E Ali Bongo Ondimba et son gouvernement ont la ferme ambition, de promouvoir une administration dont la gestion permet à la fois de répondre aux attentes du citoyen, des usagers, et du contribuable. Pour réussir ce passage délicat d’une administration de procédure à la culture des résultats, le gouvernement a besoin d’obtenir l’adhésion de tous, et l’appropriation des réformes par tous les agents de l’Etat, et tous les partenaires sociaux… C’est à cette fin que le gouvernement souhaite une trêve sociale sur une période de 3 ans », a déclaré Julien Nkoghe Bekale.

Le Premier ministre invite l’ensemble des différents acteurs ayant pris part à ce Forum, à la patience. Pour le chef du gouvernement, la période de paix souhaitée sera mise à profit pour se concentrer sur toutes les actions à mettre en œuvre. Il faudra pour cela que tout soit fait dans le calme et la sérénité, ainsi que dans la paix sociale. D’autre part, cette trêve servira également aux partenaires sociaux, pour relayer le sens des réformes issues de ces travaux, mais aussi de susciter l’adhésion du plus grand nombre.

Julien Ngoghe Bekale, est aussi revenu sur l’intérêt de la tenue de ce forum, premier du genre, qui selon le chef du gouvernement, n’est pas un forum de trop, mais bien une initiative visant l’amélioration des conditions de vie des fonctionnaires gabonais. Assurant que ce rapport sera remis très prochainement au chef de l’Etat, pour la mise en exécution des recommandations contenues dans ce document.

Freddy MOUSSOUNDA

Leave a Reply

Your email address will not be published.