MAIRIE DE LBV : PRÈS D’UN MILLIARD DE FCFA PROVISIONNÉ POUR LES LICENCIEMENTS ENTRE 2019 ET 2020

La mairie de Libreville embauche énormément, 728 embauches en 6 mois, le maire de Libreville l’a d’ailleurs reconnu lors de sa sortie face à une certaine presse. Cependant en provisionnant la somme de 550 millions et 350 millions pour les exercices 2019 et 2020, la mairie semble aussi manier le licenciement abusive.

Le budget primitif 2020 de la mairie de Libreville dont les curiosités continue de faire polémique ne cesse de livrer ces secrets, ainsi on apprend que pour 2019, la mairie de Libreville a provisionné la somme colossale de 550 millions de fcfa au titre des indemnités de licenciement, cette somme a été ramené à 350 millions.

Un paradoxe quand on sait que la mairie embauche énormément pour des motivations que le maire de Libreville a lui-même livré à la presse. Cependant se pose la question de la sincérité de cette inscription dans le budget. En même temps qu’elle embauche, la mairie de Libreville licencie t-elle des personnel a qui elle est contrainte de payer des droits? Sommes-nous face à un remplacement idéologique dans les rangs de la mairie ?

Le silence des syndicats de la mairie depuis les révélations médiatiques de ces derniers jours est pour le moins curieux, alors que la gestion des ressources humaines à la mairie de Libreville semble obéir à des considérations exclusivement partisanes. Plusieurs associations de lutte contre la mauvaise gouvernance se sont engagées à déposer des plaintes contre le maire de Libreville avec constitutions de parties civile.

Maxime OWONO

Leave a Reply

Your email address will not be published.