COVID-19 : JULIEN NKOGHE BEKALE RECONNAÎT S’ÊTRE TROMPÉ

Face aux élus nationaux ce jeudi 07 mai 2020, le premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, rendait compte de la gestion de la crise sanitaire liée à la pandémie de covid-19, suite à l’exécution des mesures prises par le gouvernement, au terme de quatre semaines d’Etat d’urgence. Comment le message du chef du gouvernement a-t-il été perçu par l’opinion ?

«Je voudrais dire aux honorables députés que le gouvernement est composé de compatriotes comme vous, qui vivent avec des Gabonaises et Gabonais, qui regardent les réseaux sociaux, qui regardent la télévision, qui écoutent comme vous. Nous avons entendu, nous avons vu ce que vous avez vu. C’est pour ça que nous allons corriger là où nous nous sommes trompés», a déclaré Julien Nkoghe Bekale devant les députés, à l’Assemblée Nationale de Libreville.

Au cours de son adresse, le premier ministre a reconnu une part d’échec dans l’exécution des mesures. Ce qui n’a pas laissé l’opinion publique indifférente. Un tollé de critiques sur la toile et en dehors s’en est suivi. Pour l’opinion, cet aveu montre les limites de l’actuel gouvernement à apporter des solutions concrètes pour apaiser les tensions nées de cette crise.

Il serait opportun selon certains observateurs, de faire quelques réajustements au vu de la situation actuel. Cet échange a été l’occasion pour, Julien Nkoghe Bekale de demander un nouveau souffle aux élus nationaux. « Depuis ma prise de fonction de premier ministre chef du gouvernement, le ciel n’a pas toujours été favorable avec moi je ne gère que les crises les crises et les crises, donnez un peu de force » .

Freddy MOUSSOUNDA

Leave a Reply

Your email address will not be published.