spot_img

PRESIDENTIELLES 2023 : PAULETTE MISSAMBO DOUCHE LES ESPOIRS DE CHAMBRIER

Au soir de son élection à la tête de l’Union national (UN), parti politique de l’opposition gabonaise, Paulette Missambo a reçu une salve de congratulations. Parmi lesquelles celle du président du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM), Alexandre Barro Chambrier, qui l’invitait à cette occasion à évoluer en rangs serrés pour la prochaine élection présidentielle. C’était sans compter sur les ambitions de la nouvelle présidente de l’UN pour sa formation politique.

A moins qu’Alexandre Barro Chambrier accepte de soutenir la candidature du candidat issu de l’UN, aucune concession n’est envisageable pour l’heure du côté du parti crée par feu André Mba Obame, car « le candidat du parti à la future présidentielle sera désigné » a confié Paulette Missambo au magazine Jeune Afrique au cours d’une interview.

Lors de cet échange elle a décliné la feuille de route de cette formation pour les prochaines années, selon elle «En 2023, il y aura les élections locales, législatives et la présidentielle. L’UN participera à tous ces scrutins avec l’ambition de remporter et ouvrir une nouvelle ère pour le pays»

Les ambitions présidentielles d’Alexandre Barro Chambrier ne cessent de grandir, mais le souhait de voir une candidature unique de l’opposition semble de moins en moins probable. Celui qui a perdu la bataille des législatifs en 2018 dans le 4ème arrondissement de la commune de Libreville alors qu’il partait favoris, pourra-t-il fédérer l’opposition autour de sa candidature ? Bien que pour l’instant il ne se soit pas officiellement porté candidat, la fracture au sein de la classe politique de l’opposition pourrait fortement jouer en sa défaveur.

sabrina
sabrina
Community manager chez medias241
Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille