spot_img

Rentrée Politique : Eloi NZONDO appelle les jeunes à se mobiliser derrière Ali Bongo pour les futures échéances électorales.

LIBREVILLE, GABON (médias241.com)- Eloi NZONDO a appelé, les jeunes du parti démocratique gabonais (PDG) des troisième et sixième arrondissements de la capitale gabonaise à se mobiliser derrière Ali Bongo pour réussir aux futures échéances électorales. C’était à l’occasion de sa rentrée politique.

«J’appelle les jeunes et bien d’autres à se mobiliser derrière le Distingué camarade, Ali Bongo Ondimba pour la cohésion du parti afin de bien préparer les futures élections», a-t-il déclaré.

L’ex «Monsieur Second» du Centre des Libéraux Réformateurs (CLR) qui, par cette sortie rend publique son appartenance au PDG n’a pas manqué de souligné que, le parti de «masse» dans sa version d’aujourd’hui  «a besoin de toutes les intelligences, pour accroitre le développement du pays».

Dans une perspective futuriste et, conformément à la nouvelle vision du parti qui veut redonner la «décision» à la base pour élire ses représentants, il précise : «Chaque militant qui aime le Distingué camarade, Ali Bongo Ondimba, doit se lever comme un seul homme, pour sensibiliser les populations des quartiers en vue de ramener ceux qui hésitent encore d’adhérer au PDG, de le faire».

Selon lui, il y a de la place pour tout le monde au PDG. Il indique ironiquement que le Gabon qui est demeuré de 1990 en 2008 sans transformation aucune, a connu, au cours de ces dernières années un développement des infrastructures diverses, grâce, à la bonne politique prônée par Ali Bongo, le Distingué camarade Président du parti.

Eloi NZONDO a rappelé également que, certaines personnalités occupant des fonctions «grâce» à leur appartenance au PDG ou à un parti de la majorité républicaine pour l’émergence, ne font pas forcément la bonne politique au sein du parti.

«Ils préfèrent écarter les militants de base et les considérer que lorsqu’il y a une élection. Le moment n’est plus aux injures, ni aux attaques personnelles, mais, chaque militant doit avoir un objectif à atteindre, celui de faire adhérer un grand nombre de personnes au PDG», a-t-il dit.

«Nous n’avons plus besoin de jouer au conservatisme. Si l’on aime le Président, Ali Bongo Ondimba, on doit s’aligner derrière lui», a-t-il poursuivi.

Le député du troisième arrondissement de la commune de Libreville, a, au terme de son allocution, rappelé que les dirigeants du PDG feront une tournée interurbaine en expliquant aux populations que le PDG a besoin d’elles, pour le développement du pays. Et qu’ «il reste le seul parti qui puisse apporter le réel développement tant attendu. Car, un seul doigt ne peut guère laver le visage».

Il affirme, cependant, qu’ «il n’a pas adhéré au PDG pour ravir la place à quelqu’un, mais accompagner avec fidélité et honnêteté la politique du Président, Ali Bongo Ondimba, dans son processus de développement».

«Nous devons aller vers nos militants des quartiers et non militants afin d’avoir leur confiance. Ce qui nous permettra d’avoir plus d’adhérents au sein du PDG. Les gens qui viennent au PDG avec le sourire de façade, tuent le parti en ne respectant pas son statut et règlement intérieur. Ce sont ceux-là qui n’aiment pas la base. Il faut des jeunes pour faire la santé de notre parti en gardant bien sûr certains vieux, restés fidèles à ces idéaux », a-t-il conclu.

1000 jeunes ont adhérés au parti démocratique gabonais (PDG) lors de cette céremonie.

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille