spot_img

Social : deux syndicats de retraités exigent que les anciens dirigeants de la CNSS soient traduits en justice

S’ils ont félicité les résultats de l’administration provisoire, notamment l’intégration d’un millier de nouveaux retraités, les deux syndicats de retraités ne souhaitent pas faire passer en perte de la gestion décriée des anciens dirigeants de la Caisse nationale de sécurité sociale. (CNSS)

Les représentants des deux structures syndicales réunis au sein de l’Union des anciens travailleurs retraités de la cnsss (UATC) s’exprimaient face à la presse vendredi dernier. Ils ont dans un premier temps condamné le rapt dont a été victime un auditeur de cet organisme et invité la justice à faire la lumière sur cette affaire.

Plus loin, ils ont appelé le pouvoir judiciaire d’entendre les dirigeants qui se sont succédé à la tête de la CNSS depuis 2014. Un appel qui met le gouvernement devant ses responsabilités, lui a régulièrement promu les anciens dirigeants de la CNSS à des postes encore plus prestigieux après leurs départs, malgré l’état dans lequel ils ont laissé l’organisme.

C’est d’ailleurs une donne au Gabon, d’être promu à plus de responsabilités malgré un bilan médiocre. La moindre sanction crée des martyrs, ou des futurs opposants.

L’épisode récent de l’ancien DG, Patrick OSSI OKORI qui alors qu’il était poussé vers la sortie à cause de gestion épouvantable de la CNSS s’était offert un tour des médias pour se justifier, montre à suffisance, jusqu’où peut aller l’impunité.

Les soutiens de ce dernier sont curieusement silencieux face aux menaces de morts qui déferlent sur les auditeurs de la CNSS. Or c’est le précédent exercice qui fait justement l’objet d’un vaste audit.

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille