spot_img

SOCIÉTÉ : L’ÉCOLE PUBLIQUE D’AMBOWE EXPOSÉE À L’INSÉCURITÉ

Située dans le 1er arrondissement de la commune Libreville, l’école publique d’Ambowe, qui accueille des enfants de basses classes, est confrontée au phénomène de l’insécurité dû au manque de clôture.

Avec ses 2000 apprenants dont l’âge varie entre 5 et 15 ans, l’école publique d’ambowe est différente des écoles qu’on rencontre de part et d’autre dans la capitale gabonaise, Libreville.

Située en pleine ville, l’école manque de clôture. On aurait dit un établissement construit en province, quand on sait qu’autour de cet établissement primaire, la circulation est dense, mettant ainsi en danger les apprenants.

A l’intérieur de l’établissement, l’installation d’une pompe publique renforce encore plus l’insécurité avec les aller et venus des riverains à la recherche d’eau ou transportant des marchandises. Une situation qui ne met en confiance ni les responsables de cet établissement, ni les élèves encore moins les parents d’élèves.

Une posture compréhensible, au regard des actes de vandalisme et de vol de matériel des enseignants dont a déjà été victime cet établissement.

« Le besoin primordial de cette école, c’est la barrière », a confié l’enseignant Madoungou Guy Rodrigue

Lassé de cette situation, le représentant de la directrice de l’école appelle les autorités à se pencher sur le cas de son école.

Hervé Simon Gastaldello

sabrina
sabrina
Community manager chez medias241
Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille