spot_img

Transport en commun: le Setag propose de faire flamber les prix !


Le Syndicat autonome des taximen du Gabon (Satag), frustré par l’augmentation du prix du carburant intervenue en ce début du mois de juin, souhaite que toutes les personnes évoluant dans le domaine des transports en commun augmentent le prix du transport, en le multipliant par deux, voir par cinq.

Si cela venait à arriver, les populations souffriraient énormément. Se serait la croix et la bannière pour se déplacer, car, le président de ce syndicat propose que  » d’ici Lambaréné au lieu de 7000, ça doit monter à 12.000, francs CFA, Libreville/Mouila de 10.000 à 20.000 francs CFA, Libreville/Makokou de 12.000 à 30.000 francs CFA ou encore Makokou/Mékambo de 5000 à 8000 francs CFA ».

Il souhait aussi, apprend-on du média Gabonreview, proposer au gouvernement d’augmenter les frais de transport urbain à 500 Fcfa le kilomètre, au lieu de 100 Fcfa, comme il est de coutume. Les courses devront s’élever à 5000 Fcfa. Ces mesures draconiennes ont pour but d’interpeller le Gouvernement.  » Nous avons essayé d’élaborer tout un programme comme ça, pour essayer d’équilibrer la poche du transporteur. Comme ça au moins, peut-être que le Gouvernement comprendra que le transport est primordial dans un pays », a-t-il souligné.

Le président de la coalition des transporteurs terrestres, Jean-Robert Menie, pour sa part, suite à l’augmentation du prix du carburant, avait  »pris acte » et a convoqué une assemblée générale avec l’ensemble de ses adhérents, pour le samedi 08 juin 2019. S’il venait à aller dans le même sillage du Setag, se serait les populations qui payeront le lourd tribut.

Maxime OWONO

Caistab
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille