spot_img

Agriculture: Biendi Maganga Moussavou et Moukagni Iwangou mutualisent les efforts.

Jusqu’à ce lundi 20 mai, se tient dans la capitale Libreville, les journées scientifiques de la Koréa Africa Food et Agriculture. Journées lancées par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique en collaboration avec le Ministère de l’agriculture et de l’élevage en vue de mutualiser les efforts pour booster le secteur agricole dans notre pays.

Les travaux qui durent 4 jours déjà, ont pour objectif de matérialiser la grande ambition de promouvoir une dynamique forte, apte à jeter les bases d’une nouvelle ère d’innovation et de progrès pour les systèmes de production agricole et animal, se positionnant ainsi dans la perspective du développement et d’une alimentation durable. 

Les experts du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, ceux de l’agriculture et de l’élevage et les représentants du programme de coopération intergouvernementale et multilatérale (KAFECI) explorent depuis l’ouverture de ces journées les projets et programmes pour développer des synergies en cristallisant les efforts, avec une mutualisation des ressources afin d’atteindre un idéal commun pour le boostage du secteur agricole au Gabon. 

Cette initiative, pour Jean de Dieu Moukagni Iwangou, Ministre d’Etat, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique arrivent à point nommé “l’agriculture et la recherche sont appelées à faire corps pour booster le secteur agricole au Gabon et donner des propositions significatives au développement et la compétitivité de ce secteur à fort potentiel”. De son côté, le Secrétaire Général du KAFECI, le Dr Jeong Jun Kim, a dit l’engagement de la structure dont il a la charge sur plusieurs projets dans le pays en particulier le riz “Plusieurs études et projets sont à terme ou en cours. 

« Nous sommes disposés et souhaitons une véritable transparence dans la gestion des projets et une véritable réactivité dans l’exécution”. Le ministre de l’agriculture et de l’élevage Biendi Maganga Moussavou précise d’ailleurs que “le Gabon s’est engagé d’ici à 2020 à valoriser son potentiel agricole et renverser la tendance actuelle à l’importation et cela passe par la dynamisation du secteur”. Une dynamique qui s’inscrit parfaitement dans la volonté des autorités gabonaises à valoriser le potentiel agricole du Gabon.

Pierre Rolland

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille