spot_img

Crimes rituels : L’ALCR détails les prix des organes humains sur le marché.


Les résultats des investigations de l’Association de Lutte Contre les Crimes Rituels (ALCR), retranscrites dans leur rapport de 2018, dévoilent les prix des organes humains sur le marché noir.   

C’est le média gabonews qui a dévoilé quelques lignes dudit rapport le lundi 08 avril. Selon les investigations de l’ALCR, « un bidon de 5 litres d’eau ayant servie à laver un cadavre coûte 45 000 f CFA. Un bidon de sang humain frais est vendu à plus de 5 000 000 Fcfa. Le crâne d’un humain puissant ou célèbre varie entre de 5 et 10.000 000 Fcfa. Le fémur de 3.000.00 F à 500 000 FCFA. Les organes de reproduction 500 000 F à 3.000 000F. En somme, les prix varient selon le vendeur et le commanditaire. Ces prix sont cassés dans le marché Camerounais. Ce sont ces raisons qui ont poussé les compatriotes à se diriger vers Kyè-Ossi au Cameroun ».

Pour les membres de l’association, la justice n’est pas assez efficace pour dissuader les auteurs de ces crimes abominables.

L’association pense  que les hommes politiques sont les plus impliqués dans ces crimes. Le rapport dévoile quelques avancées néanmoins, en matière de condamnation. « Avant, les auteurs des crimes rituels encouraient une peine de prison de six mois à cinq ans, mais nous avions proposé aux parlementaires que la durée de la détention doit aller de 30 ans à la prison à perpétuité, assortie d’une indemnisation des familles des victimes. Avant le nouveau texte, le dédommagement s’étendait de 200 000 francs à 500 000 francs. Désormais, il ne peut être alloué une indemnisation en deçà de 5 millions de francs », peut-on lire dans le rapport.

Maxime OWONO

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille