spot_img

Gabon : L’ANGTI ne bouchera pas les nids de poule

Le ministre de l’Equipement, des infrastructures et des travaux publics, Arnaud Calixte Engandji Alandji, a déclaré lundi 29 avril 2019, que l’Agence nationale des grands travaux d’infrastructures (ANGTI), ne peut pas se lancer dans les travaux de bouchage des nids de poule.

L’Agence nationale des grands travaux d’infrastructures (ANGTI), est appelé à rester encore longtemps selon les déclarations d’Arnaud Calixte Engandji Alandji, rapportées dans une interview qu’il a accordé à l’hebdomadaire Gabon Matin parue lundi 29 avril 2019.
Les missions de l’ANGTI ‘’sont les grands projets structurants la route Port-Gentil-Omboué, c’est les travaux de l’ANGTI. Le nouvel aéroport, c’est l’ANGTI’’, a expliqué le ministre. Tout le reste n’est donc pas l’affaire de cette Agence.

Pour le chef du département des Travaux publics, les Gabonais ont tort de penser que l’ANGTI empiète sur les missions confiées au ministère en charge des travaux publics. ‘’Il n’y a pas de problématique ANGTI au ministère des transports’’.

Avec lui, l’ANGTI va se focaliser sur les chantiers neufs, le ministère en charge des travaux publics va en revanche s’employer à restructurer les subdivisions de TP pour que celles-ci s’occupent des chantiers existants.

La confusion que certains responsables ont réussie à semer avant lui entre l’ANGTI et le ministère en charge des travaux publics a desservi le réseau routier du pays. ‘’Lorsque tout le monde s’est retourné vers l’ANGTI même pour aller boucher les nids de poule, les régies des TP ont commencé à se tourner les pouces pendant 8 ans’’.

La conséquence, c’est le délabrement très avancé de certaines zones de circulation qui a duré des années parfois pour une infime difficulté. ‘’Il y a des voies qui sont abandonnées, fermées parce qu’on n’arrive pas à élaguer des branches et couper l’herbe qui déborde’’.
Pour Arnaud, il faut que les subdivisons de TP reprennent parce que sans elles, ‘’personne ne s’occupait plus de l’assainissement depuis 8 ans. Quand on parle de réhabiliter les subdivisions c’est de les équiper de leur donner les moyens humain, matériels pour faire le travail’’.

Pamphil EBO

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille