Gabon: Le front de mer de Libreville sous le coup d’une érosion côtière

Sur le front de Mer, plus précisément au niveau du ponton des esclaves, l’on assiste impuissant depuis des années à la dégradation de cette zone. Une situation qui a suscité le questionnement général des internautes qui veulent comprendre ce phénomène inquiétant. “ Sans être un expert, il me semble urgent de savoir ce qui se passe du côté du bord de mer en face d’Air France, ça m’a l’air grave” commente une internaute.

Il s’agit en fait, de l’érosion du littoral ou côtière, qui est un phénomène naturel responsable de l’abaissement des plages, du recul des dunes et des falaises. Dans le cas d’espèce, qu’est ce qui explique une telle dégradation? Afin d’en savoir plus, Terry Kassa Gagniere, ingénieur en géologie et environnement et gérant du cabinet Etud’2sol nous en dit plus; “ La dégradation de cet ouvrage peut simplement s’expliquer par l’effet de l’eau qui est permanent avec le temps. Lorsque l’eau frappe l’édifice, elle se heurte à la carapace et donc cherche des zones de faiblesses de l’ouvrage afin que ce dernier s’effondre” précise Kassa Terry.

En substance, il s’agit ici de considérer que l’eau par l’action quotidienne des vagues frappe continuellement le front de mer, et a,avec le temps, creusé l’édifice. Ce qui nous donne le résultat actuel. Un résultat qui s’accompagne de conséquences, “ l’érosion sera beaucoup plus forte, l’effondrement va se propager sur l’ouvrage d’une part mais aussi la partie de sol consolidé, alors , la route aussi va subir une instabilité on aura soit un affaissement de la route, soit des fissures et enfin un effondrement de la route” ajoute l’ingénieur.

Un phénomène somme toute, naturel au vu des nombreuses années d’existence de cet édifice longeant le front de Mer, cependant, les autorités sont invitées a lancé des travaux de renforcement pour éviter une possible catastrophe.

FNW

Livraison
Urban FM