spot_img

Gabon : Réduction des éléments français d’ici à 2024

L’information a été donnée le 8 mai dernier par le général de division François-Xavier Mabin, à l’occasion de la commémoration de l’Armistice au Camp de Gaulle de Libreville. Cette déclaration qui fait suite au projet de restructuration de la cooperation militaire entre la France et l’Afrique annoncée par le président français Emmanuel Macron, à l’occasion de sa tournée française en février dernier, ne devrait pas impacter les liens de coopération militaire entre Libreville et Paris.

« En Afrique, la France a entamé une transformation assez profonde de son dispositif et ses engagements militaires (…) elle maintiendra haut également les partenariats militaires solidement établis depuis des décennies, et notamment celui dont nous honore le Gabon. La réorganisation qui débute cette année et s’achèvera en 2024 se traduira, certes, par une réduction du format des Éléments français au Gabon (EFG). », a souligné le général de division.

François-Xavier Mabin a par ailleurs garantit la mise en place de structures mixtes franco-gabonaises « qui constitueront le socle de la relation future et nous permettront d’aller plus loin dans le partenariat dans les domaines clefs que sont la protection des territoires et des ressources naturelles et la sécurité maritime (…).

Notons que les éléments français au Gabon (EFG) sont la force militaire française chargée de protéger les intérêts français dans la région et de soutenir les opérations de maintien de la paix en Afrique centrale. Les EFG participent également à la formation des forces armées gabonaises.

Alice ZANG

Alice Zang
Alice Zanghttps://medias241.com/
Journaliste et intervieweuse politique - société
Caistab
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille