spot_img

Gravier : non-respect de la tarification homologuée à Port-Gentil

La tonne de gravier initialement vendue à 27 000 FCFA, connaît une flambée de prix à Port-Gentil, du fait de certains commerçants véreux. C’est le constat effectué par Elvis Ossindji, ministre en charge des Mines.

Dans un contexte dominé par les plaintes liées à la cherté de la vie, si sont principalement indexés les produits de première nécessité, à Port-Gentil, le prix du gravier a aussi augmenté.

« J’ai constaté sur place le non-respect de la tarification prévue par la loi par certains opérateurs. Il m’a également été permis d’identifier les problématiques d’approvisionnement et trouver des solutions dans l’objectif de réduire continuellement le coût des agrégats. Alors que le prix homologué par la DGCC (Direction générale de la Concurrence et de la consommation) est établi à 27 000 FCFA la tonne de gravier, ces opérateurs gonflent leurs tarifs, participant ainsi à l’augmentation du prix du gravier pourtant essentiel à la construction des infrastructures », a décrié Elvis Ossindji.

Notons que depuis 2017, des actions sont entreprises pour réguler le secteur du gravier et du sable. Les autorités avaient alors procédé à la mise en place d’un comptoir de collecte afin d’éviter la vente informelle et spéculative.

Alice Zang

Alice Zang
Alice Zanghttps://medias241.com/
Journaliste et intervieweuse politique - société
Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille